Débloque-Notes
Jacques Simonet
Directeur d'InterMédia
le 16 Septembre 2018
Le jeu des 7 erreurs avec le logo de Publicis

 

 

La filiale BtoB de Publicis vient d’abandonner la tête de lion façon Roi Soleil, emblème du groupe, pour une représentation en pied de l’animal. Voici donc le nouveau lion de Lyon. D’autres filiales du groupe avaient déjà opté pour des interprétations assez libres du roi de la jungle.

 

Quand les créatifs de Publicis conçoivent leur propre logo, vous pouvez imaginer qu’ils prennent un soin particulier à le dessiner. 

Entre la version retenue (en bas) qui était déjà le fruit de diverses recherches et la version « optimisée » finalement adoptée (en haut), seuls les « professionnels de la profession » décèleront des ajustements imperceptibles pour le commun des mortels.

 

Jouons au jeu des 7 erreurs. Avec Frédéric Morel, le graphiste d'InterMédia, nous en trouvons justement 7 (ils pensent à tout chez Publicis). Et vous ? 

Notre réponse ci-dessous, si vous donnez votre langue au (gros) chat.

 

 

Optimisation subtile

• L’interlettrage est réduit (en agrandissant le logo à 16 cm de longueur, on décèle 3 mm d’écart. Si ce n’est pas de la délicatesse…), 

• Le U a un délié et sa terminaison a été modifiée, 

• La terminaison du L a été modifiée, 

• La panse du B a un délié et le contre-poinçon (le vide) est plus ovale,

• Le C est plus ouvert, 

• Le S est moins uniforme,

• La queue du lion a été retouchée d’un poil (peut-être deux, mais compte tenu de la susceptibilité de l’animal plus aurait été très audacieux).